« Contestation électorale : Des Candidats Spoliés Saisissent la Cour Suprême »

Senewebs.com

Le lundi 11 mars, Mamadou Diop Decroix, Cheikh Tidiane Gadio, Mouhamed Ben Diop, et d’autres candidats, considérés comme spoliés, ont saisi la Cour suprême. Cette action survient au moment où les 19 candidats retenus ont entamé leur campagne électorale en vue de l’élection présidentielle prévue pour le 24 mars. L’objectif de cette démarche est de contester le décret présidentiel convoquant le corps électoral pour le scrutin.

Mamadou Diop Decroix, en tant que porte-parole du collectif, a souligné que leur requête vise à dénoncer une violation de la loi électorale. Selon lui, le président de la République aurait dû respecter l’esprit de cette loi, ce qui n’aurait pas été le cas. Le collectif est déterminé à ne pas laisser passer ce qu’ils considèrent comme une tromperie. Leur appel à la Cour suprême est clair : annuler le décret incriminé.

Dans ses déclarations, Mamadou Diop Decroix a insisté sur le caractère biaisé de cette élection, qualifiant la situation de « simulacre d’élection » vers laquelle se dirigent les 19 candidats retenus. Pour lui, il est crucial de ne pas s’engager dans un processus électoral qui, dès le départ, est entaché d’irrégularités.

Cette action devant la Cour suprême marque une étape importante dans la contestation de la légitimité du processus électoral en cours. Les candidats spoliés restent fermes dans leur conviction qu’une telle élection ne peut pas être considérée comme juste et équitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *